10 bonnes raisons d'intégrer notre pépinière d'entreprises innovantes...

Bénéficier d'un regard extérieur

Il en va de l'entreprise comme d'une personne : il est toujours très difficile de rester objectif quand il s'agit de soi. Une enquête révèle d'ailleurs que le simple fait de se faire conseiller ou soutenir par un membre de la famille ou un ami chef d'entreprise suffit à augmenter de 10 % les chances de survie d'une jeune entreprise. Cette proportion double quand cette aide est professionnalisée. (source : INSEE - SINE). En posant des questions (dérangeantes parfois) auxquelles vous n'auriez pas forcément pensé, un observateur extérieur à l'entreprise vous aidera à ne pas laisser « d'angles morts » dangereux dans votre projet.

Passer le cap difficile des premières années

En 2005, seule 66 % des entreprises créées passaient le cap des 3 ans. Elles n'étaient plus que 52% au bout de 5 ans. Seuls 7 % d'entre elles étaient accompagnées. (source : INSEE - SINE)

Acquérir des compétences indispensables

La pérennité d'une entreprise dépend beaucoup de sa capacité à être accompagnée. Ainsi, par exemple, le seul fait qu'une entreprise soit aidée par un organisme spécialisé dans l'accompagnement au moyen d'une formation spécifique antérieure à la création suffit à augmenter ses chances de survie à 5 ans de 20% (source : INSEE / SINE 1998)

Bénéficier du savoir-faire d'experts

40% des créateurs estiment avoir manqué d'un soutien nécessaire dans au moins un domaine de compétence au cours de leur période de création. (Source : DARES-ACCRE 2004)

Trouver les financements les mieux adaptés

26 % des créateurs accompagnés ont réuni au moins 40 000 € de capitaux initiaux contre 19 % de ceux qui ne sont pas accompagnés. L'accès aux prêts bancaires est plus fréquent pour les créateurs accompagnés (45% contre 31% des créateurs non accompagnés) et plus particulièrement l'accès aux prêts bancaires au titre de l'entreprise (31% contre 21%). « Peut-être devons-nous y voir une relation avec le montage du projet pour les créateurs accompagnés ? » (source : SINE 2006)

Accéder à des aides publiques

En 2006, 113 000 chômeurs ont créé leur entreprise, soit 40% des créateurs. ¾ d'entre eux indiquent avoir bénéficié d'une aide publique (source : INSEE). Or, aujourd'hui, la quasi-totalité des aides au financement des entreprises nouvelles accordées par l'Etat ou les collectivités est soumise à la condition de se faire accompagner par une structure conventionnée. En renonçant à l'accompagnement, un créateur se prive souvent d'un accès à des capitaux « gratuits » qui permettraient de consolider sa trésorerie. Regrettable, lorsque l'on sait que le manque de liquidité est l'une des premières raisons invoquées par les créateurs qui mettent prématurément la clé sous la porte.

Trouver à qui parler

Une récente étude sur la qualité de l'accompagnement a permis de mettre en évidence que les créateurs accompagnés étaient très largement satisfaits de la prestation fournie. A «plus de 80 %, les créateurs aidés jugent satisfaisants les délais de rendez-vous, la qualité d'écoute et la compétence des personnes chargées des dossiers. Les deux tiers ont d'ailleurs été accompagnés par une ou peu de personnes au long de leur parcours. L'accès aux structures et les heures d'ouvertures proposées satisfont les deux tiers des candidats à la création». (source : DARES-ACCRE 2004).

Utiliser les bons outils de gestion

Tous les experts-comptables et liquidateurs judiciaires le soulignent : la survie d'une entreprise en cas de coup dur dépend en grande partie de sa capacité à tirer la sonnette d'alarme au bon moment. Mais, encore faut-il avoir les bons outils pour savoir quand le bateau commence à prendre l'eau. Les professionnels de l'accompagnement à la création d'entreprise vous aideront à mettre en place les tableaux de bord efficaces pour gérer sereinement votre entreprise sur le long terme.

Bénéficier d'un réseau régional

Fréquent et pourtant lourd à supporter pour le créateur, l'isolement du chef d'entreprise ou du travailleur indépendant menace de plus la pérennité de l'entreprise. L'un des principaux atouts des entreprises qui marchent est la qualité de leur réseau. Grâce à l'accompagnement, vous bénéficierez d'entrées privilégiées au tissu économique local, d'opportunité de contact avec des professionnels, fournisseurs ou partenaires potentiels déjà implantés sur votre secteur d'activité.

Echanger avec d'autres porteurs de projet

Un parcours de création n'est pas de tout repos : il nécessite une forte motivation. En croisant vos expériences avec d'autres porteurs de projet, vous y trouverez conseil et réconfort aussi dans les moments difficiles.